VIANOVA: LE BIG DATA POUR UNE MOBILITé DURABLE

Vianova veut faire collaborer les opérateurs privés de VTC ou trottinettes et collectivités, pour mieux organiser les mobilités. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2023” de Challenges.

Capitaux recherchés : 15 millions d’euros 

Thibaud Febvre (35 ans, Centrale Essec), Thibault Castagne, (35 ans, Insa) et Frédéric Robinet, (39 ans, Epitech), passés par des majors de la tech et des start-up, ont cofondé Vianova en avril 2019, dans l’idée de permettre aux collectivités locales d’utiliser les données GPS des opérateurs privés pour définir une politique de transports pertinente, plus efficiente et écologique. “Nous avons des algorithmes qui vont transformer la donnée en insight exploitables et qui vont permettre aux métropoles de prendre des décisions qui s’appuient davantage sur la science que la politique”, développe Thibaud Febvre. 

Grâce à la collecte de données sur sa plateforme auprès des sociétés de VTC ou de trottinettes électriques, Vianova, qui emploie déjà 28 personnes, permet aux collectivités, à qui elle les vend, de gagner du temps et d’adapter leur politique de mobilité. Les entreprises qui partagent volontairement leurs données sur la plateforme sont, elles, dans une démarche collaborative bonne pour leur image. “ Beaucoup d’opérateurs mettent en avant leur souscription à notre plateforme pour montrer patte blanche auprès des villes”, avance Thibaud Febvre. L’entreprise a dégagé 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2022, à 90% à l’étranger, avec ses 150 autorités publiques clientes en Europe (dont Bruxelles) et au Moyen-Orient. Les nouveaux fonds devraient permettre à la jeune pousse basée à Tournus (Saône-et-Loire) d’accroitre sa R&D pour “affiner ses données”. 

Contact : [email protected]

2023-03-22T11:13:16Z dg43tfdfdgfd